Les rubriques 
------------------
Adhésions 2015
Téléchargez le bulletin d'adhésion 2015

Bulletin d'adhésion
------------------

Livre : protéger l'enfant avec ses deux parentsComment protéger un enfant qui vient de naître quand ses parents vivent dans l'insécurité psychologique, sans domicile et travail stables ? Cette question pressante est au coeur des acteurs de la protection de l'enfance.
Ce livre invite à sortir des réponses traditionnelles qui consistent à héberger la mère et son bébé dans les centres maternels, les privant ainsi de liens avec le père, considéré a priori  comme fauteur de troubles.

Sans nier la nécessité de protéger la famille des violences, Brigitte Chatoney et Frédéric Van der Borght proposent d'accueillir ensemble le père, la mère et l'enfant pour qu'ils puissent consolider leurs liens et s'insérer dans la société.
Cette perspective s'appuie sur l'expérience du centre parental Aire de Famille qui, depuis six ans, accueille, dans des appartements dont ils assument progressivement la location, de jeunes parents en situation de grande vulnérabilité psychosociale.

 

sommaire du livre

Protéger l’enfant avec ses deux parents
Le centre parental, une autre voie pour réussir la prévention précoce .
Brigitte CHATONEY Frédéric VAN DER BORGHT
Ce livre témoigne de l’expérience du centre parental Aire de famille qui a ouvert ses portes en 2004 à Paris (XIXe) et dont l’originalité est d’accueillir de jeunes couples de 18-25 ans, en situation de grande vulnérabilité psychosociale, au plus tôt dans le courant de la grossesse de leur premier enfant.
© Vladimir Markovic
L’arrivée de l’enfant réveille l’espoir et le désir de sortir de l’errance pour construire un avenir pour leur bébé et pour eux. Dans les situations de précarité, les dispositifs d’accueil classiques de type mère-enfant(s) excluent souvent l’homme considéré à priori comme un fauteur de trouble, privant la mère du soutien affectif et matériel de son compagnon et le bébé de la présence de son père.
À l’encontre d’une logique accentuant la création de foyers monoparentaux, le centre parental, à partir d’un accompagnement intensif, permet au couple d’assumer en commun l’ensemble de ses responsabilités et d’affirmer son désir de fonder une famille.

L’accompagnement d’une équipe pluridisciplinaire, enrichi par l’apport de l’haptonomie, donne une large place à ’épanouissement affectif de l’enfant et de ses parents. Un hébergement dans un appartement en bail glissant favorise une insertion durable en s’appuyant sur toutes les ressources du quartier.
Cet ouvrage ouvre des perspectives pour réussir la prévention précoce et la protection de l’enfance.
EVENEMENT : Le 13 septembre 2010, au Palais du Luxembourg, un colloque aura lieu pour analyser les pratiques favorisant la prévention précoce, à partir notamment de l’expérience d’Aire de famille. Pour tous renseignements, contactez le service de presse.
Brigitte Chatoney a été présidente et fondatrice, et maintenant directrice de l’association Aire de famille, membre du groupe « Appui familles » à la FNARS, Paris. Frédéric Van Der Borght est psychologue et responsable du centre parental.


 En librairie le 16 septembre 2010  Publié par les Éditions de l’Atelier 
ISBN : 978-2-7082-4130-5 - S449680  17,50 € - 160 pages

 



Extraits du livre « Protéger l’enfant avec ses deux parents » Introduction Page 13 ... Etre entouré de la protection et de la tendresse de ses deux parents pour grandir, c’est le premier droit de l’enfant. Celui-ci a besoin du double appui d’un père et d’une mère pour se construire. C’est cette différence structurante des sexes qui ouvre l’enfant à son devenir.
Pourtant, dans les situations de détresse sociale et d’exclusion, ce droit élémentaire de l’enfant est souvent d’emblée menacé. Les réponses classiques aux situations de précarité mettent à l’abri l’enfant à naître ou le nouveau-né en excluant d’emblée le père. Ceci est d’autant plus dommageable que, pour les familles en grande vulnérabilité psychologique et sociale, l’absence du père est d’un élément de fragilisation supplémentaire.
C’est pour soutenir le précieux de ces premiers liens de l’enfant avec son père et sa mère que le centre parental Aire de famille a été créé.
Accueillir, accompagner et héberger au plus tôt au cours de la grossesse des jeunes couples en situation de grande détresse sociale et psychique, qui deviennent parents de leur premier enfant, est certes un risque. C’est surtout un pari et un investissement pour l’avenir. Cet enfant qui arrive peut incarner un espoir de renouveau. Le désir de l’accueillir, en dépit des fractures et des impasses vécues, peut devenir un tremplin pour ré axer son existence.

.../...

Page 20 ... C’était oublier que l’être humain est avant tout un être relationnel. Le tissu relationnel affectif, les liens d’attachement et d’appartenance d’un enfant constituent la texture même de son être. Attaquer une personne dans ses liens, c’est détruire l’enveloppe affective dont elle a vitalement besoin pour se structurer et grandir.
Dans l’histoire ancienne et récente des génocides, des oppressions et de déportation des populations, on peut d’ailleurs observer une même stratégie qui consiste à s’attaquer aux liens familiaux : séparation des enfants et des parents, éclatement des fratries et des couples, viol des femmes pour porter atteinte a` leur honneur. Cette stratégie est le plus sûr moyen de détruire l’âme d’un peuple.
Il faut reconnaître que le réflexe qui consiste à préserver un enfant des perturbations de ses parents est souvent tout à fait légitime et justifié. Il n’est pas dans notre propos de nier les situations de danger, d’insécurité et de négligences auxquelles sont soumis de trop nombreux enfants en raison des défaillances et de la détresse psychologique et sociale de leurs parents. Trop souvent, on laisse des situations se de ´ grader et on intervient bien trop tard pour mettre en place une mesure de protection.
Cependant, il convient de revenir a` la question de base : qu’est-ce que protéger un enfant? Donald Winnicott, pédiatre et psychanalyste anglais, affirmait, comme une boutade, «un enfant, cela n’existe pas...» et il ajoutait aussitôt «car au bout du bébé vous avez sa mère, son père...». Il indiquait par la` que prendre en compte un enfant de manière purement individuelle, en faisant abstraction de ses relations vitales, est psychologiquement une fiction. Qu’on le veuille ou non, un enfant est constitué corporellement et psychiquement de ses deux parents. Le couper précocement d’une relation vivante avec sa mère ou son père, c’est prendre le risque de le mettre en grand danger.

.../...

Page 69 ... Accueillir la vie est le commencement, la base du travail du centre parental. Comment la vie pourrait-elle grandir si elle n’est pas accueillie ? Accueillir la vie, le vivant, c’est accueillir l’autre tel qu’il est, avec ses espoirs, son désir, sa parole, ses potentialités, ses blessures. C’est le fondement même de toute rencontre vraie. On a tellement vite fait, même dans le secteur social et médico-social, d’enfermer l’autre dans les stigmates de son histoire, de sa souffrance, de son exclusion ! La personne est qualifiée de cas social – un parmi d’autres –, un objet à réparer, à « prendre en charge ». La tentation est grande, quand on est professionnel dans le secteur de l’aide et du soin, de mettre l’autre dans des cases, de l’étiqueter pour se protéger d’une souffrance envahissante, pour justifier son action et ses échecs.

À Aire de famille l’ambition, ou plutôt la disposition de cœur et de corps, est de rencontrer l’autre pour de vrai afin qu’une relation authentique puisse s’engager. Avec chaque résident et chaque couple, il s’agit de faire route ensemble pendant un temps afin que ceux-ci puissent s’ouvrir à un avenir possible pour leur enfant et pour eux-mêmes. Quel sera ce chemin ? Nul ne le sait. Il n’y a pas de fatalité, de destin gravé à l’avance dans le marbre. C’est aux résidents d’écrire leur histoire.
Notre projet repose sur notre engagement à y croire, avec eux. Croire « pour de vrai » qu’il existe un bonheur possible : tout peut arriver, même le meilleur... Encore faut-il être prêt à l’accueillir. Il s’agit donc d’être avec eux pour affronter les chaos et les ombres d’un passe ´ douloureux, qui poussent à la répétition des traumatismes subis.

.../...

Conclusion ... Cette mise en perspective de la pratique du centre parental invite à générer et à fédérer des actions de protection de l’enfance basées sur le renforcement des liens entre l’enfant, sa mère et son père. Cette dynamique n’est pas une illusion, elle est porteuse de bienfaits qu’expriment les couples eux-mêmes.
Il est donc possible de sortir du cercle de la précarité sociale et affective grâce à un travail d’accompagnement basé non sur la surveillance, le contrôle, l’exclusion, mais sur la confiance, la reconnaissance, l’écoute, l’implication, la présence. Bien sûr, ce travail patient n’exclut ni les conflits, ni les phases régressives, ni parfois les échecs. Mais au final, la dynamique de vie suscitée par le centre parental ouvre des chemins prometteurs pour que la protection précoce de l’enfant sorte d’une logique qui voudrait que le dispositif soit la solution.

La protection de l’enfance, telle qu’elle est définie dans la loi de 2007, ne se résume pas au signalement d’une information préoccupante concernant un jeune enfant, ni à l’action, ponctuelle ou de longue durée, envers la mère. En coupant les individus de leurs capacités relationnelles, les dispositifs actuels privilégient l’encadrement à l’accompagnement, le contrôle à l’écoute, la mise à part à la co-élaboration des actions, le surplomb au croisement des regards, la mise à distance à la rencontre.
Il n’y a pas de fatalité à la reproduction de cette logique dominante, mais il importe pour en sortir, de bien en identifier les fondements, qui dépassent le strict cadre de la protection de l’enfance.     .../...



haut de page
Sommaire du livre

Table des matières


Remerciements…………………………………………................……
Préface par Laurent Ott…………………………………....…………...
Introduction    …………………………………………………… ……

Chapitre 1: La protection de l’enfance en question    ………………....   
Protéger l’enfant de ses parents ou protéger les relations……............… 
Investir pour l’avenir    …………………………………..…………… 

Chapitre 2 : Du centre maternel au centre parental………….....………  
Approche de l’histoire de la protection de l’enfance    ……………….
De l’assistance à l’aide sociale à l’enfance……....................................
Les centres maternels……………………………....………............… 
Les centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS)  ............ 
Genèse d’un projet……………………………………......……….... 
L’isolement des femmes en centre maternel………...................…….     
Les difficultés de la fin du séjour………………….............…………     
Les clivages dans les équipes     …………………….........................  
L’écriture et l’élaboration du projet………………………….......……     
Des étapes à traverser    ……………………………………..............
Des logiques administratives bousculées……….................................    
Des préjugés tenaces remis en question ………..............................…    
Préjugés et politiques de protection de l’enfance.................................
De la théorie à la pratique....................................................................

Chapitre 3 : Un espace pour la rencontre.............................................
Naissance d’une équipe.......................................................................
Partenariat et approche globale............................................................
Tissage de relation triangulaire avec les crèches..................................
Se construire de l’intérieur pour aller vers le monde............................
«Nous sommes chez vous tout en étant chez nous».............................
Co-construction d’un filet protecteur....................................................

Chapitre 4 : Accueillir la vie.................................................................
A l’épreuve de la confiance..................................................................
Implication et juste distance..................................................................
La fécondité de l’affectif : Ferenczi, Rogers, Winnicott.........................
Créer un «contexte extensif de confiance».............................................

Chapitre 5 : Du lien conjugal à l’engagement parental...........................
Le couple, une question tabou?..............................................................
La prévention de la maltraitance commence par la prévention
au niveau du couple...............................................................................
Les crises de couples : des opportunités pour évoluer............................

Chapitre 6 : Accueillir l’Enfant..............................................................
Grandir avec son enfant.........................................................................
Pas de fatalité de l’éclatement de la famille............................................
C’est l’enfant qui fait le couple parental ?..............................................
Un autre regard sur l’enfant...................................................................
De l’enfant idéal à l’enfant thérapeute...................................................
L’enfant ambassadeur...........................................................................

Conclusion : Résister............................................................................

Postface, par Fabienne Quiriau.............................................................
Annexes................................................................................................
Annexe1: Oser l’affectivité ! ................................................................
Annexe 2 : Intégration de l’évaluation interne dans les pratiques
réflexives d’Aire de famille ..................................................................



7
9
13

17
20
27

31
31
32
33
34
35
35
38
40
41
42
43
45
47
48

53
55
58
59
61
62
65

69
72
77
80
82

87
89

92
99

105
106
110
115
116
121
125

131

135
139
141

148


haut de page
Le site est en cours de construction, il est consultable avec le menu actuel et les liens actifs, il s'étoffe et se développe...


Les nouvelles 
---------------
1 pixel gris-vert   Colloque A.N.C.P. le vendredi 21 novembre 2014

Télecharger le dépliant du Colloque PDF icone PDF-
***

Publications 
---------------
couverture livre Proteger l'enfant avec ses parents

Comment protéger un enfant qui vient de naître quand ses parents vivent dans l'insécurité psychologique, sans domicile et travail stables ? Cette question pressante est au coeur des acteurs de la protection de l'enfance.
------------------

Siège social : 110, avenue Philippe Auguste 75011 PARIS
Tél. : 06 14 79 41 72 - courriel : siege@ancp.eu - n° Siret : 800 364 531 00015